Le centre du centre de La Zone

 Si, pour nos lecteurs et regardeurs, l'Hôtel de Ville de Montpellier symbolise géographiquement le centre de l'aire où depuis de nombreuses années nous sommes plus ou moins installés, le centre du centre de la Zone est en réalité, pour nous, la résidence formée de trois blocs d'immeubles, hauts de quatre ou cinq étages. Résidence dans laquelle nous occupons l'un des multiples appartements dont les fenêtres ouvrent à l'Est, à la hauteur de la cime des arbres que le puissant vent du Nord balance régulièrement, en ce dimanche 10 septembre 2017, alors que nous rédigeons ces quelques lignes.

voie romaine

 Lignes composées dans l'intention d'esquisser les contours du territoire sur lequel se déroulent notre morne et pitoyable existence. Lignes pour mettre en garde « homo festivus » abonné de Canal + ainsi que le sombre crétin avide de reality-shows : qu'ils quittent immédiatement les pages de Traverses, puisqu'il ne manque pas sur le Web de quoi satisfaire leurs vils et bas instincts ! Ici rien, absolument rien ne sera publié à leur intention. Les autres – espèce hyper minoritaire en voie d'extinction – pourront tourner les pages suivantes, celles qu'il nous faudra encore écrire et illustrer. C'est pour ces autres, à dénombrer sur les doigts d'une main, que se déploie lentement Traverses.